Directeur, Pratiques de règlement de faillite et mise en œuvre

Lieu de travail : Ottawa ou Toronto
No de référence : 1151

Vous souhaitez travailler au sein d’une équipe de professionnels dynamiques qui contribue à la stabilité financière du Canada ? Vous savez rompre avec les idées traditionnelles et faire preuve d’esprit d’équipe. La pensée de résoudre des problèmes vous enthousiasme et vous comptez au moins 10 ans d’expérience à des postes de cadre supérieur dans le domaine de l’insolvabilité ou du fonctionnement des institutions financières ainsi que des connaissances dans au moins un des domaines suivants ? Alors, postulez dès aujourd’hui !

  • Longue expérience dans le domaine de l’insolvabilité
  • Expertise et vaste expérience du système financier canadien
  • Solide compréhension du fonctionnement des institutions financières
  • Gestion de projets complexes
  • Aptitudes en gestion de personnel
  • Sens marqué du leadership

Le directeur, Pratiques de règlement de faillite et mise en œuvre (le directeur) appuie la directrice générale, Capacité de règlement de faillite (la directrice générale) pour que l’équipe soit prête à mettre en œuvre le règlement de faillite d’une institution membre, qu’il s’agisse d’un remboursement de dépôts ou de méthodes autres qu’un remboursement. Il veille à ce que l’équipe de la Capacité de règlement de faillite dispose des contrôles, des méthodes et des processus nécessaires à l’appui de ses activités essentielles, en amont d’une faillite et après ; la SADC doit pouvoir intervenir de façon efficace en disposant des capacités nécessaires.

Responsabilités

  • Appuyer la directrice générale dans les étapes en amont d’une faillite et dans la mise en œuvre du règlement de faillite d’une institution membre. Veiller à avoir les politiques et procédures nécessaires en place pour que l’équipe de la Capacité de règlement soit à même de protéger efficacement les déposants et le système financier en général. À cet égard, le directeur établit, tient à jour et met en œuvre les méthodes et les contrôles qui sous-tendent le remboursement des dépôts assurés pour chaque catégorie d’assurance-dépôts et, avec la directrice, Conseils juridiques et transactions - règlements de faillite, ceux qui concernent l’emploi d’outils autres que de remboursement.
  • Mettre au point l’entente de nomination du liquidateur en collaboration avec la directrice, Conseils juridiques et transactions - règlements de faillite et la directrice, Communication et activités stratégiques - règlements de faillite, et travailler avec le liquidateur (proposé ou en fonction) à l’exécution d’un scénario de faillite. S’appuyant sur ses connaissances approfondies de l’insolvabilité, apporter son concours au liquidateur proposé pour que le plan de liquidation inclue tout élément opérationnel important relatif à la capacité de règlement de la SADC. Avec la directrice, Conseils juridiques et transactions - règlements de faillite, contrôler les activités du liquidateur et toute décision importante touchant au bon remboursement des dépôts et faire approuver au besoin certaines décisions par la directrice générale, la haute direction et le conseil d’administration de la SADC. Une fois la faillite survenue, apporter son concours au travail du liquidateur, au besoin, et rendre des comptes à la directrice générale et au premier vice-président, Division des règlements de faillite.
  • Superviser le travail des institutions membres concernant leur potentiel de règlement (notamment : évaluation de la qualité de leurs données, vérification de leur conformité, examens préparatoires, examens spéciaux, remboursement des dépôts au besoin) ainsi que le travail du personnel engagé en vertu d’une entente de mise en disponibilité et de toute autre personne engagée pour aider la SADC à régler la faillite d’une institution membre. Appuyer la directrice, Communication et activités stratégiques - règlements de faillite dans ses rapports avec les personnes de réserve et les informer de toute question liée à la capacité de règlement de la SADC en temps normal et en situation de crise.
  • Diriger l’optimisation des processus et rouages de remboursement des dépôts assurés correspondant à chaque catégorie d’assurance-dépôts. Dans ce cadre, veiller à ce que la SADC dispose de contrôles clés et à ce que les processus soient bien étayés, mis à jour et d’utilité pour l’équipe. À titre de responsable, offrir de la rétroaction et apporter son concours au projet pluriannuel de modernisation des systèmes, capacités et processus de remboursement des dépôts. Travailler en étroite collaboration avec les SI et les parties externes, au besoin, pour apporter des éclaircissements, évaluer les appels d’offres, prendre part à la mise à l’essai des systèmes, etc.
  • Superviser la maintenance des systèmes courants et la tenue d’une liste des lacunes relevées dans les processus opérationnels, coordonner l’établissement d’un plan d’action pour combler ces lacunes, avec les Systèmes informatiques.
  • Avec la directrice, Conseils juridiques et transactions - règlements de faillite, signaler tout problème lié à la mise en œuvre d’une solution autre qu’un remboursement de dépôts comme celles qui sont présentées dans les plans de règlement des banques de taille moyenne (plans actuellement à l’étape de l’élaboration). Travailler en étroite collaboration avec l’équipe de la planification de règlement, au besoin.
  • Veiller à la préparation de rapports de mise au point sur le travail d’intervention, les résultats d’examens préparatoires et le remboursement de dépôts assurés, à l’intention de la haute direction et du conseil d’administration de la SADC.
  • Développer les politiques et procédures nécessaires à l’appui du travail d’intervention de la SADC.

Qualification et expérience

  • Diplôme de premier cycle ou d’études supérieures dans le domaine des affaires, des finances, de la comptabilité ou tout autre domaine pertinent
  • Dix ans d’expérience minimum comme cadre supérieur dans une institution financière, un organisme de réglementation des banques, un cabinet comptable (l’expérience des audits de banques, un atout) ou un cabinet spécialisé dans l’insolvabilité
  • Essentiel : longue expérience du domaine de l’insolvabilité (travail avec des liquidateurs externes, redressement). Expérience de l’insolvabilité dans le secteur des services financiers, un atout
  • Expérience dans au moins un des domaines suivants, un atout : données sur les dépôts et systèmes afférents, audit des banques, évaluation des éléments d’actif, fusions et acquisitions, restructuration financière, établissement de politiques, méthodes et contrôles opérationnels
  • Capacité démontrée de travailler et diriger une équipe, sous pression, en situation de crise – essentielle
  • Expérience de la gestion de projets ou de la transformation opérationnelle, un atout

Compétences

  • Solides compétences en leadership, capacité de soutenir la direction en apportant votre pierre à des projets d’entreprise, ainsi que l’équipe de direction de la Division des règlements de faillite dans ses projets phares
  • Aptitudes en gestion de personnel
  • Communications (excellentes compétences exigées à l’oral et à l’écrit)
  • Leadership
  • Capacité d’adaptation
  • Initiative / Pensée conceptuelle et innovatrice

Conditions d’emploi / Cote de sécurité : Niveau II – Secret
Exigences linguistiques : Bilingue BBB - le candidat qui ne satisfait pas à cette exigence à l’embauche sera tenu de suivre une formation en langue seconde et d’atteindre le niveau requis dans les deux ans qui suivent.

Notes importantes

  1. Un poste permanent est vacant, mais nous constituons aussi une liste de candidats préqualifiés dans le cas où nous aurions ultérieurement à pourvoir des postes identiques ou semblables, ou dont la durée, la cote de sécurité et le profil linguistique pourraient varier.
  2. Conformément à la réglementation canadienne en matière d’immigration, seules les candidatures émanant de citoyens canadiens ou d’autres personnes légalement autorisées à travailler au Canada et ayant la cote de sécurité requise seront prises en considération. Veuillez préciser dans votre lettre de motivation ce qui vous autorise à travailler au Canada : citoyenneté canadienne, statut de résident permanent ou permis de travail.
  3. La SADC est un organisme fédéral (employeur distinct) qui n’est pas régi par la Loi sur l’emploi dans la fonction publique.
  4. La SADC s’engage à respecter l’équité en matière d’emploi et favorise la participation équitable de tous les Canadiens. Si votre candidature est retenue et que vous avez besoin d’aménagements particuliers durant le processus de sélection, veuillez nous en informer. Tout renseignement reçu relativement aux mesures d’adaptation sera traité de manière confidentielle.
  5. Si vous souhaitez faire partie d’une équipe dynamique en pleine croissance, qui contribue à la stabilité du système financier canadien, et que vous répondez aux exigences du poste, veuillez faire parvenir votre curriculum vitæ, ainsi qu’une lettre de motivation (avec le numéro de référence 1151) expliquant ce que vous apporteriez à notre organisation, à hrsadc@sadc.ca.
  6. Nous remercions tous les candidats de leur intérêt, mais seules les personnes retenues pour une entrevue recevront une réponse.