Conseiller juridique principal

Lieu de travail : Ottawa
No de référence : 1148

Vous souhaitez travailler au sein d’une équipe de professionnels dynamiques qui contribue à la stabilité financière du Canada ? Vous savez rompre avec les idées traditionnelles et faire preuve d’esprit d’équipe, la pensée de résoudre des problèmes vous enthousiasme et vous comptez au moins 5 ans d’expérience dans au moins un des domaines suivants ? Alors, postulez dès aujourd’hui !

  • Droit bancaire
  • Droit commercial / des sociétés
  • Transactions commerciales, de préférence concernant des institutions financières
  • Législation sur les faillites
  • Rédaction législative
  • Analyse juridique complexe

Le conseiller juridique principal relève de la directrice des Services juridiques. Il fournit des conseils juridiques, d’orientation et de direction à la Société sur des questions relatives à l’assurance des dépôts, au règlement de faillites bancaires, aux règlements administratifs et à des textes de loi, et concernant d’autres questions au besoin. Il prépare des documents pour le conseil d’administration, la secrétaire de la Société et la haute direction, communique avec des organismes de réglementation fédéraux, supervise le travail de conseillers juridiques externes touchant à ses sphères de responsabilité, dirige le travail du personnel administratif et répond aux demandes d’informations juridiques provenant de tiers.

Responsabilités

  • En tant que conseiller juridique à la SADC, fournir des analyses, conseils et opinions juridiques et de l’aide à toutes les divisions de la Société, et répondre aux demandes d’information de tiers ayant des incidences juridiques. Le conseiller devra donc effectuer des recherches indépendantes et rédiger des notes et de la correspondance.
  • Travailler avec toutes les divisions de la Société sur une vaste gamme de questions, dont la protection d’assurance-dépôts, les primes, les plans de règlement de faillite, la législation bancaire et tout enjeu pouvant représenter un risque pour les institutions membres de la SADC, et travailler au règlement de faillite d’institutions financières s’il y a lieu.
  • Fournir des conseils juridiques, d’orientation et pratiques à l’interne et aux intervenants du filet de sécurité financier canadien concernant des modifications législatives, le cadre de réglementation et des questions d’orientation. Le conseiller devra donc représenter la SADC dans les réunions avec ces organismes externes.
  • Gérer et coordonner l’ébauche de règlements et la révision de lois et informer les autres divisions de la SADC et les organismes centraux du gouvernement du travail en cours en ce qui les concerne.
  • Se tenir au fait des lois touchant la SADC et fournir des interprétations et des conseils juridiques à leur sujet.
  • Faire des recommandations au Service des communications et des affaires publiques sur diverses questions liées à l’information et à la conformité.
  • Contribuer à l’administration des Services juridiques et du Secrétariat de la Société.

Qualification et expérience

  • Membre en règle d’un barreau ou d’une association de barreau provinciale
  • Au moins 5 ans d’expérience de travail en droit commercial / des sociétés, en pratique privée ou à titre de conseiller juridique à la SADC
  • Connaissance approfondie des transactions commerciales liées aux institutions financières, du droit bancaire et de la législation sur les faillites
  • Sens du détail et solide jugement
  • Capacité de travailler en situation de stress
  • Capacité de travailler de façon autonome
  • Excellent entregent et esprit d’équipe
  • Solides compétences en communication écrite et orale, en anglais.
  • Solides aptitudes en gestion du temps
  • Excellent esprit critique
  • Aisance dans les deux langues officielles, un atout
  • Compétences en gestion / planification de projet, un atout

Compétences

  • Communication
  • Travail en équipe (collaboration et gestion des relations interpersonnelles)
  • Capacité d’adaptation
  • Initiative / Pensée conceptuelle et innovatrice
  • Planification et organisation

Conditions d’emploi / Cote de sécurité : Niveau II – Secret
Exigences linguistiques : Le poste est désigné anglais essentiel, mais la connaissance des deux langues officielles est un atout.

Notes importantes :

  1. Un poste permanent est vacant, mais nous constituons aussi une liste de candidats préqualifiés dans le cas où nous aurions ultérieurement à pourvoir des postes identiques ou semblables, ou dont la durée, la cote de sécurité et le profil linguistique pourraient varier.
  2. Conformément à la réglementation canadienne en matière d’immigration, seules les candidatures émanant de citoyens canadiens ou d’autres personnes légalement autorisées à travailler au Canada et ayant la cote de sécurité requise seront prises en considération. Veuillez préciser dans votre lettre de motivation ce qui vous autorise à travailler au Canada : citoyenneté canadienne, statut de résident permanent ou permis de travail.
  3. La SADC est un organisme fédéral (employeur distinct) qui n’est pas régi par la Loi sur l’emploi dans la fonction publique.
  4. La SADC s’engage à respecter l’équité en matière d’emploi et favorise la participation équitable de tous les Canadiens. Si votre candidature est retenue et que vous avez besoin d’aménagements particuliers durant le processus de sélection, veuillez nous en informer. Tout renseignement reçu relativement aux mesures d’adaptation sera traité de manière confidentielle.
  5. Si vous souhaitez faire partie d’une équipe dynamique en pleine croissance, qui contribue à la stabilité du système financier canadien, et que vous répondez aux exigences du poste, veuillez faire parvenir votre curriculum vitæ, ainsi qu’une lettre de motivation (avec le numéro de référence 1148) expliquant ce que vous apporteriez à notre organisation, à hrsadc@sadc.ca.
  6. Nous remercions tous les candidats de leur intérêt, mais seules les personnes retenues pour une entrevue recevront une réponse.